Informations sur le système de détection de mouvements avancée utilisé par les appareils Ring

Ring utilise deux systèmes de détection de mouvements différents pour ses sonnettes et caméras de surveillance. Très efficaces, ces systèmes fonctionnent selon des principes différents et sont optimisés pour remplir des rôles bien distincts. Cet article vous propose de découvrir les aspects qui distinguent ces deux types de systèmes de détection de mouvements, ainsi que les produits qui en sont dotés. 

Les bases

Ring utilise deux systèmes de détection de mouvements différents pour ses appareils :

  • Détection de mouvements par infrarouge : présent dans tous les produits Ring alimentés par batterie, ce système utilise des capteurs infrarouges passifs. Il est optimisé pour des opérations en basse tension, afin de préserver la durée de vie de la batterie. Composé de trois capteurs, le système de Ring est hautement personnalisable.
  • Détection de mouvements par caméra : ce système détecte le mouvement à l'aide d'une caméra, contrairement aux capteurs infrarouges passifs qui eux utilisent la signature thermique. Présent dans tous les produits Ring, ce système est optimisé pour davantage de fonctionnalités et propose un niveau de personnalisation supérieur. 

Les capteurs de mouvement infrarouges passifs (PIR)

Ce système est équipé d'un réseau de trois capteurs de mouvement PIR, chacun détectant un peu plus d'un tiers de la zone de couverture totale. Il identifie les visiteurs grâce à une signature thermique en mouvement et envoie un signal à votre appareil connecté lorsqu'il en détecte un. Puisque les PIR recherchent la chaleur, si un objet chaud est trop petit (comme un chihuahua), il ne sera pas détecté. Toutefois, si un objet chaud non humain est suffisamment grand (comme un dogue allemand), vous pouvez recevoir une fausse notification de mouvements. Heureusement, vous pouvez contrôler la portée et la sensibilité des capteurs à l'aide des commandes de l'application Ring. 

Détection de mouvements par caméra

Ce système interprète la sortie de la caméra pour la détection de mouvements. Vous bénéficiez ainsi d'une flexibilité accrue et d'une meilleure protection contre les fausses notifications de mouvements grâce à un système de « détection humaine ». En analysant conjointement le visage et la forme du corps, le système est souvent capable de faire la distinction entre les humains et les autres êtres vivants.

Ce système offre également davantage d'options de personnalisation en vous permettant de tracer jusqu'à trois zones dans la vue de la caméra pour surveiller le mouvement. Les « zones de détection de mouvements » vous permettent de définir une zone spécifique qui sera couverte par votre appareil Ring, alors que tout ce qui est extérieur à cet espace sera ignoré. En dessinant vos zones de détection de mouvements, afin d'exclure les espaces traversés fréquemment, tels que les chemins publics et les routes, vous pouvez réduire le nombre de notifications de mouvements « faussement positives » (comme le passage des voitures) et améliorer considérablement l'efficacité de vos appareils Ring.

Un fonctionnement en tandem

La détection de mouvements avancée repose sur la façon dont ces deux systèmes fonctionnent ensemble. Les capteurs PIR sont utilisés pour déclencher les lumières (avec un peu d'aide de la caméra) et la caméra est utilisée pour déclencher les notifications de mouvements. Cela vous offre la couverture ultra-large du PIR pour déclencher les lumières chaque fois qu'il y a des mouvements, couplée aux capacités d'analyse sophistiquées de la caméra.

Remarque : Si vous disposez d'un appareil Ring alimenté par batterie et que vous êtes passé à la détection de mouvements avancée, l'option de vérification de mouvements ne s'affiche plus dans votre application Ring. 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

×

 

 



Send Feedback
disabled_new Bonjour voisin, le chat est disponible du lundi au vendredi de 8h à 20h CET.